NewsTopos SkiTopos AlpinismeConditions cascades de glaceConditions Mixte MontagneVTTPhotosPanoramasHistoriqueCuriositésVoyagesLiens
BiographieNewsletterContact
Pointe André (2679 m) : traversée des arêtes.




Sur les arêtes, au printemps. En arrière-plan, la cime de la Valette de Prals.


Jolie course, assez aérienne, sans grande difficulté, idéale pour emmener un débutant. Le charme de cette course vient aussi du secteur, enchanteur.


Fiche technique : Pointe André, traversée des arêtes.
Difficulté AD
Dénivelée Faible (traversée d'arêtes).
Equipement Aucun équipement en place sauf les rappels de descente. Un jeu de coinceurs et des anneaux sont indispensables.
Ouvreurs 1ere ascension connue R. Bresse, G. Debray, De Lapparent, P. Porte, P. de Thiersant le 31 juillet 1924.
Carte IGN 3741 OT Vallée de la Vésubie.
Horaire 2 h.
Orientation Traversée ouest-est


La course clés en main

Approche : se garer au niveau du pont à la Madone de Fenestre. Remonter le vallon du Ponset jusqu'à la baisse des Cinq Lacs (2330 m). De là, remonter à gauche vers la Pointe André dans une sente à travers les éboulis. A l'aplomb du premier clocheton, remonter la pente herbeuse qui permet de gagner la brèche à gauche du clocheton.

Itinéraire : pas d'itinéraire fixe. On joue sur le fil de l'arête ou quelques mètres en-dessous, le plus souvent en versant nord. L'escalade ne dépasse par le III/III+.

Descente : du sommet descendre l'arête est, en direction de la brèche André, jusqu'à une terrasse qui la domine où on trouve un rappel (spits + chaîne). Descendre par un rappel de 50 m ou deux de 25 m. A la brèche, coté sud, on trouve un autre rappel qui donne accès à la combe de Prals où on retrouve l'ininéraire d'approche.

Enchaînement : on peut poursuivre agréablement cette course par l'arête ouest du Neiglier (1 h, AD). On emprunte cet itinéraire à la brèche André, accessible par la descente décrite ci-dessus.



Les arêtes de la Pointe André depuis les pentes sud du Ponset.