NewsTopos SkiTopos AlpinismeConditions cascades de glaceConditions Mixte MontagneVTTPhotosPanoramasHistoriqueCuriositésVoyagesLiens
BiographieNewsletterContact
Cougourde, cime IV (2892 m) : éperon Demenge.




Cordée sur le fil de l'éperon Demenge, dans les premières longueurs.

Considérée par beaucoup, et à juste titre, comme la plus belle classique des Alpes Maritimes françaises, l'éperon Demenge offre à ses prétendants 400 mètres d'escalade variée sur un gneiss de premier choix. Un incontournable chef-d'oeuvre.


Fiche technique : Cougourde cime IV - éperon Demenge.
Difficulté TD inf.
Dénivelée Un peu plus de 400 m.
Equipement Révisé sur spits en 2000, à compléter par un assortiment de friends et coinceurs.
Ouvreurs G. Demenge, E. Isch-Wall et J.-L. Martinoty, 3 août 1962.
Carte IGN 3741 OT Vallée de la Vésubie.
Horaire De l'attaque au sommet : environ 4 h.


La course clés en main (itinéraire tiré des Alpes du Soleil de J.-M. Morisset assez précis et fidèle).

Approche : du refuge de la Cougourde, gagner le pied de la paroi de la cime IV. Attaquer par des dalles, à gauche de la cheminée, au pied de la grande fissure qui raye la partie gauche de la paroi.

Itinéraire : remonter le couloir par les dalles de gauche et se diriger vers une tour accolée à gauche (80 m, IV et IV sup.). De la tour accolée, gravir la dalle qui lui fait face, traverser horizontalement 2 m à gauche puis en ascendant vers le grand dièdre de 120 m situé à gauche de l'éperon (30 m, V sup., V). Gravir la dalle à gauche du dièdre (25 m, IV, écailles pour le relais).
Continuer toujours en dalle à gauche, puis le long d'une mince fissure dans un rocher rougeâtre, ce qui permet d'éviter le fond du dièdre barré par un surplomb. Traverser à droite, sous un surplomb et rejoindre le fond du dièdre, se rétablir sur une bonne plate-forme (35 m, IV sup., V). Franchir un ressaut surplombant et continuer au fond du dièdre qui se transforme en couloir. Un passage déversé amène à un bon relais (35 m, V, IV, IV sup.).
Le dièdre s'incline et se termine en cheminée pour aboutir à la grande vire de dalles de la voie en Z (30 m, IV inf.). Traverser les dalles de la voie en Z et attaquer la deuxième partie de la voie à droite du grand surplomb qui termine l'éperon. S'élever sur le flanc droit de l'éperon par des dalles en direction d'un surplomb. Traverser horizontalement à gauche en direction du fil de l'éperon, gravir une fissure-cheminée à droite du fil et rejoindre une plate-forme sur le fil (IV sup., 1 pas de V sup., V inf.).
Suivre le fil de l'éperon (30 m, IV). Continuer par des ressauts faciles jusqu'à une grande terrasse (20 m, II). Gravir sur la droite une dalle qui permet de rejoindre une mince fissure. Remonter cette fissure jusqu'à un surplomb que l'on contourne par la droite (2 m). Se rétablir dans une niche ; traverser à gauche pour revenir sur le fil (30 m, V, V sup.).
Remonter la cheminée sur le fil de l'arête. Un passage déversé permet de se rétablir dans une zone plus facile (25 m, IV sup.). Franchir un mur raide, puis remonter un couloir qui amène aux derniers ressauts sous le sommet ; les franchir (90 m, III, III sup.)

Descente : ligne de rappels sur l'arête ouest.