NewsTopos SkiTopos AlpinismeConditions cascades de glaceConditions Mixte MontagneVTTPhotosPanoramasHistoriqueCuriositésVoyagesLiens
BiographieNewsletterContact
Gélas, voie normale (Vésubie).



La vierge d'olivier au sommet du Gélas.


A la frontière de l'alpinisme et de la randonnée, la voie normale du Gélas demande quelques rudiments de technique : maîtrise de l'escalade facile et maniement éventuel du piolet et des crampons. Cette très jolie course permet de gravir le point culminant des Alpes Maritimes françaises. La vue sommitale est splendide.


Fiche technique : Gélas (3143 m), voie normale.
Difficulté F
Point de départ Refuge de la Madone de Fenestre, 1903 m.
Dénivelée 1240 m.
Matériel Casque recommandé (chutes de pierres dans le couloir). Piolet et crampons si le couloir est encore enneigé. Cet itinéraire ne demande pas de corde mais emmener 20-30 mètres par sécurité parera à toute évenualité.
Carte IGN 3741 OT Vallée de la Vésubie.
Horaire 4 h depuis la Madone.


La course clés en main

Accès routier : de Nice. Remonter la RN 202, direction Digne. A la sortie de Plan-du-Var, à droite après le pont, remonter la D 2565 jusqu'à Saint-Martin-Vésubie. A la sortie de Saint-Martin-Vésubie, prendre la D 94, jusqu'au refuge de la Madone de Fenestre.

Itinéraire : depuis le refuge de la Madone de Fenestre, prendre le sentier en direction du lac de Fenestre. Le quitter (après environ 50 mn) sous un gros rocher isolé dans une prairie pour prendre à droite une sente qui longe le pied des arêtes du Saint-Robert. En suivant cette sente, bien balisée par les cairns, on gagne successivement le lac Mort (2527 m) puis le lac Blanc (2665 m). Du lac Blanc, suivre la sente jusqu'au pied de l'arête sud du Gélas. On bascule alors dans un vallon suspendu couvert d'éboulis. Remonter ce vallon jusqu'à apercevoir à gauche le couloir est du Gélas, qui sépare la cime nord de la cime sud. Remonter en direction du couloir. Eviter le bas du couloir par des gradins à droite. On atteint le couloir au niveau d'un ressaut rocheux. Franchir le ressaut. Remonter le couloir jusqu'à la Selle du Gélas (brèche séparant les cimes N et S). De la brèche, escalader une dalle à droite. Gagner le sommet nord par des gradins faciles.
Les randonneurs qui ne se sentent pas capables de gravir le sommet peuvent se contenter du Balcon du Gélas (au lieu de bifurquer à gauche vers le couloir sommital, remonter le vallon suspendu jusqu'à la crête au nord). Aucune difficulté, panorama superbe.

Descente : par le même itinéraire.


L'itinéraire : encore en neige, il nécessitera l'emploi du piolet et des crampons.