NewsTopos SkiTopos AlpinismeConditions cascades de glaceConditions Mixte MontagneVTTPhotosPanoramasHistoriqueCuriositésVoyagesLiens
BiographieNewsletterContact
Tête de la Lave (2375 m) - Cime de la Valette de Prals (2496 m)



Croix sommitale de la Valette de Prals.


Course très intéressante. Le cheminement sur la crête entre la Tête de la Lave et la Cime de la Valette de Prals est d'une rare beauté. Les points de vue sur les grands sommets du Mercantour sont grandioses. Il est possible de faire cette course assez tard dans la saison, en raison de l'exposition nord de la première partie de la course. On peut attendre que la route de la Madone soit déneigée jusqu'à la vacherie de Devensé (ou à proximité), on évite ainsi un portage fastidieux.


Fiche technique : Tête de la Lave - Cime de la Valette de Prals
Difficulté Skieur moyen.
Point de départ Vacherie de Devensé, 1730 m.
Dénivelée 766 m.
Equipement spécifique -
Carte IGN 3741 OT Vallée de la Vésubie.
Horaire Compter 4 h aller-retour.


La course clés en main

Montée : Laisser la voiture sur la route de la Madone de Fenestre au plus près de la vacherie du Devensé. L'hiver la route est généralement coupée (assez bas parfois) par de gros culots d'avalanche. Gagner la vacherie du Devensé, en bord de route, sur le versant nord (1730 m). Derrière les vacheries, on trouve un couloir déboisé et étroit que l'on remonte. Il faut ensuite franchir un raidillon (pénible) pour atteindre par des pentes plus douces le vallon de Moussillon. Remonter ce vallon en restant dans sa partie gauche. On aperçoit alors la tête de la Lave, au-dessus d'une vaste combe. Atteindre la tête de la Lave par l'itinéraire qui vous convient le mieux (on peut préférer remonter la grande combe à droite pour atteindre d'abord la tête de Cinant et ses 2314 m).
De la tête de la Lave, continuer sur la crête, parfois ourlée de jolies corniches (donc prudence !), pour atteindre d'abord la cime de Pertus (2437 m) puis la cime de la Valette de Prals (2496 m).

Descente : De la cime de la Valette de Prals, descendre par de jolies pentes sur la baisse ouest de Prals. De la baisse, basculer vers le Plan de Prals. Les pentes sont d'abord assez raides mais peu exposées. Le Plan de Prals présente un relief assez tourmenté (en raison des moraines et glaciers rocheux fossiles) qui offre un terrain de jeu très agréable pour le ski. On descend ensuite le vallon de Prals, souvent déneigé en versant ouest. On peut donc choisir de rester sur le versant Est mais le bas du vallon est assez pénible (traversées multiples du torrent, arbres... avec les skis sur le dos en général). Il rejoint la route à proximité de la vacherie de Devensé. En choisissant de rester sur le versant ouest du vallon de Prals, le cheminement est plus aisé mais peu impliquer plus de portage, surtout qu'il rejoint la route assez loin de la vacherie (1 km).