NewsTopos SkiTopos AlpinismeConditions cascades de glaceConditions Mixte MontagneVTTPhotosPanoramasHistoriqueCuriositésVoyagesLiens
BiographieNewsletterContact
Cayre des Erps (2501 m)
Voie des Barbus.




Rude bataille pour sortir la longueur clé.


Très belle course classique, la voie des Barbus se parcourait autrefois en partie en escalade artificielle. Aujourd'hui tous les passages d'artif ont été libérés, offrant des passages délicats, mais le recours à l'ancienne technique reste possible malgré le rééquipement sur spits.
Bien qu'assez court par la dénivelée, cet itinéraire requiert une bonne forme physique car la raideur de la paroi impose une escalade très soutenue et sans répit à partir de la deuxième longueur. Le temps de parcours peut sembler assez long mais, à l'intensité de l'effort, s'ajoute la pose de protections car l'itinéraire n'est que partiellement équipé sur plaquettes.
Notez que cette voie peut mettre plusieurs jours à sécher après une bonne averse car elle suit une ligne de fissures dans lesquelles l'eau ruisselle. Nous l'avons testée pour vous en conditions humides : touffes d'herbes, mousses, lichens et autres limaces rivalisent d'imagination pour transformer les grattons en savonnette. Un bonheur !


Fiche technique : Cayre des Erps, voie des Barbus.
Difficulté TD+, 6b+ max., 6a obl.
Ouvreurs A Caseneuve et A. Sholberg les 5 et 6 septembre 1957. F. Ruggeri, D. Ughetto, J.-L. Martinoty le 12 août 1962 pour la variante directe.
Point de départ Le Boréon, gîte d'étape, 1500 m.
Dénivelée 220 m de l'attaque au sommet.
Equipement Spits, à compléter par un jeu de coinceurs et de friends jusqu'au n°2. Un étrier peut être utile. 12 dégaines.
Carte IGN 3741 OT Vallée de la Vésubie.
Horaire 4 h pour la voie.


La course clés en main

Accès routier : de Nice. Remonter la RN 202, direction Digne. A la sortie de Plan-du-Var, à droite après le pont, remonter la D 2565 jusqu'à Saint-Martin-Vésubie. De Saint-Martin-Vésubie, gagner le Boréon, prendre le premier lacet après le lac et se garer sous le gîte d'étape (balise 370).

Approche : du parking, prendre le sentier qui remonte le vallon des Erps. Le remonter jusqu'à un replat vers 2200 m. De là, gagner la base du Cayre des Erps, tour rocheuse individualisée du Pélago, à droite par un éboulis (1h30).

Itinéraire :
L'attaque de la voie se trouve devant la grande pierre plate au pied de la face ouest. Le premier spit est visible dans une dalle.
* L1 : remonter des dalles en ascendance à gauche puis forcer un mur par la droite et faire le relais sur une terrasse (IV).
* L2 : monter droit au-dessus du relais et traverser à droite pour gagner un dièdre difficile. En sortir par la gauche (6b/6b+ en libre, 6a/A0 obligatoire).
* L3 : remonter le dièdre suivant, franchir le petit surplomb qui suit puis surmonter des dalles fissurées et en sortir à droite : relais sur une terrasse (6a).
* L4 : traverser légèrement à droite et escalader le grand dièdre obliquant à gauche (V+).
* L5 : remonter une dalle fissurée puis gravir la grande fissure cheminée à droite (IV+ soutenu). Relais sous la "fenêtre".
* L6 : franchir la "fenêtre" de rocher et tirer à gauche en direction du sommet (III puis II).


Descente : du sommet descendre dans le couloir orienté sud qui sépare le Cayre des Erps de l'ensemble du Pélago (désescalade PD). Descendre le couloir jusqu'au large coude qu'il fait dans sa partie inférieure. A l'endroit où le couloir ne devient plus praticable à pied, face au vallon des Erps, tirer dans les pentes herbeuses à droite (cairns, main courante bienvenue) et descendre environ 40 m pour trouver le premier des deux rappels (40 m pour le 2e) qui ramènent au pied du Cayre.