NewsTopos SkiTopos AlpinismeConditions cascades de glaceConditions Mixte MontagneVTTPhotosPanoramasHistoriqueCuriositésVoyagesLiens
BiographieNewsletterContact
Cayre Colomb (2702 m) : face est, voie directe.



Bruno qui se prend pour Rébuffat au départ de la longueur 4.


Une très jolie voie en terrain d'aventure, où la grimpe se fait assez soutenue et aérienne sur un beau gneiss compact. Une façon bien élégante de gravir cette jolie pointe entre Madone de Fenestre et Gordolasque.


Fiche technique : cayre Colomb, voie directe.
Difficulté D+
Ouvreurs Mlles J. Chabrier, F. Cravoisier et N. Dufour, MM. C. Barillier, J. Bottonet G. Dufour, le 18 septembre 1956.
Points de départ Torrent de la Madone de Fenestre, 1850 m, ou Pont du Countet (Gordolasque), 1792 m.
Dénivelée 200 m d'escalade sur l'éperon + 200 m d'arête (9 longueurs).
Equipement Quelques pitons en place. Emporter friends, coinceurs et sangles ainsi qu'un rappel de 50 m. Pitons pas inutiles.
Carte Vallée de la Vésubie, 3741 OT, IGN.
Horaire 3 h pour la voie. Compter 1 h 30 à 2 h d'approche.
Orientation Est.


La course clés en main

Approche :
1) Depuis la Madone de Fenestre : au niveau du torrent, prendre le sentier plein est, en direction du Pas du Mont-Colomb. Franchir le Pas, descendre quelques lacets du sentier et aller chercher à main gauche, à flanc de versant, le pied de la face est du cayre Colomb. (1 h 30)
2) Depuis la Gordolasque : depuis le pont du Countet, prendre le sentier qui mène au refuge de Nice. Vers 2100 m, au replat de la Barme, prendre la bifurcation à gauche en direction du Pas du Mont-Colomb. Avant d'atteindre le Pas, gagner à droite le pied de la paroi est du cayre Colomb. (2 h)

Itinéraire :
L1 : attaquer à gauche du point le plus bas de la face. Après un peu de terrain herbeux, on traverse une belle dalle (3+) au sommet de laquelle on trouve le R1 (1 piton).
L2 : remonter une dalle vers la droite, puis gagner un large système de fissures (4+, 1 piton + 1 relais ancien sous un surplomb). Contourner le surplomb par la gauche et sortir par un couloir herbeux où on fait le R2.
L3 : remonter un raide dièdre délicat (4+/5, 3 pitons) et faire un crochet à gauche pour éviter un bastion trop raide. Gravir tout droit des gradins jusqu'à un pin où on fait R3.
L4 : traverser la vire à l'horizontale à gauche jusqu'aux grosses écailles et continuer droit au-dessus (4+, 1 piton). R4 sur une terrasse (2 pitons).
L5 : forcer le joli mur sculpté au-dessus du relais (5, 1 piton) et remonter l'arête jusqu'en bout de corde. R5 sur un becquet. Echappatoire possible à R5 par un rappel au sud qui mène près du Pas du Mont-Colomb.
L6 à L9 : arête sommitale (3/3+).

Descente : descendre quelques mètres sous le sommet coté Gordolasque. On trouve un rappel équipé mais la désescalade, jusqu'à la brèche, visible au nord, est aisée, bien protégeable et plus rapide. A la brèche, continuer au nord pour gagner une deuxième brèche : la brèche Colomb. De là, descendre coté est et regagner rapidement le pied de la voie.