NewsTopos SkiTopos AlpinismeConditions cascades de glaceConditions Mixte MontagneVTTPhotosPanoramasHistoriqueCuriositésVoyagesLiens
BiographieNewsletterContact

 

Pic du Cap Roux : l'échine du dragon.




Variante de L6 (6b) dans un cadre féérique. A l'arrière-plan, la queue du dragon.



Une véritable course de montagne en bord de mer, ce qui n'est pas si fréquent. L'échine du dragon offre une escalade de premier ordre dans le cadre exceptionnel du Cap Roux. Sur un rocher magnifique, l'ouvreur a tracé cette voie continue et longue, qu'on savourera de la première à la dernière longueur. Entre taffonis, failles improbables et dalles compactes, cet itinéraire atypique réserve quelques jolies surprises. Une pépite incontournable !

L'hiver est sans doute la meilleure saison pour grimper sans avoir trop chaud sur ce site. Attention toutefois aux journées courtes, car la course est longue (13 longueurs + 4 rappels).



Fiche technique : pic du Cap Roux, L'échine du dragon.
Difficulté TD inf. 6a+ max./6a obl. Variante en 6b en L6.
Dénivelée 350 m de l'attaque au sommet.
Equipement Spits, pitons. Prévoir 3 friends moyens et des anneaux de remplacement (lunules).
Ouvreurs Thibaut Tournier en ?
Carte 3544 ET.
Horaire Compter 6-7 h.
Orientation Sud.


 

La course clés en main

Accès routier : D559, parking de la pointe de l'Observatoire.


Approche : du parking, traverser la route et remonter la piste goudronnée en direction du rocher de Saint-Barthélémy. Au bout de 10 mn, après le point côté 117 sur IGN, dans des rochers fracturés jaunes, repérer une sente à droite marquée par des cairns. Rejoindre cette sente et la suivre jusqu'à être à l'aplomb de l'éperon de départ. Un court éboulis (20 m de dénivelé) amène au pied de la voie, derrière un chêne liège.


Itinéraire :

  • L1 : dalle derrière le chêne liège (5b, lunules et spits).
  • L2 : suivre les spits (5c).
  • L3 : suivre l'arête et faire le relais avec une sangle sur un gros bloc, au pied de la longueur suivante (IV).
  • L3 : forcer le mur qui suit (6a, spits et piton).
  • L4 : suivre le fil du pilier facile (III) jusqu'au sommet du 1er gendarme.

Liaison marche 10 minutes : viser la dalle compacte qui marque L5.

  • L5 : dalle délicate dont on sort à gauche (6a+).
  • L6 : dièdre à droite (IV+) ou mur raide à gauche (variante 6b sur spits).

Rejoindre le relais de rappel qui se trouve un peu plus haut. Rappel de 40 m dans une faille.

  • L7 : mur raide à taffonis (6a, lunules et spits)
  • L8 : poursuivre dans le mur suivant (5c, lunules et spits).
  • L9 : rejoindre la terrasse pour trouver un R8 bis sur piton et limiter le tirage. Forcer le pas de départ puis la belle dalle qui suit. (6a)
  • L10 : très courte longueur facile (un pas de 5) sur l'arête. Relais au pied du mur suivant sur un spit et un anneau.
  • L11 : en ascendance à gauche (5+, pitons, spits, lunules)

Rejoindre le rappel suivant. 20 m.

  • L12 : monter dans le mur délicat puis traverser un peu à droite pour trouver la fin de la longueur. (6a, pitons, spits, lunule).

Traverser le sommet du gendarme pour trouver un rappel en contrebas. Le descendre, 40 m. Attention aux pierres instables sur les vires.

  • L13 : remonter le pilier depuis le collet (5+, pitons et spits).

Trouver un rappel derrière le sommet du gendarme. En 20 m, on retrouve la terre ferme. Attention aux pierres.


Descente : suivre une sente ascendante en face, à droite de la crête qui monte vers le pic du Cap Roux. Au bout de 10 minutes, on croise le sentier qui part à gauche et permet de rentrer au parking.