NewsTopos SkiTopos AlpinismeConditions cascades de glaceConditions Mixte MontagneVTTPhotosPanoramasHistoriqueCuriositésVoyagesLiens
BiographieNewsletterContact
Cayre des Erps (2501 m) : éperon Ouest.




Sortie de l'éperon, après une course dans le brouillard.


Une superbe escalade libre que l'on doit notamment à la mythique cordée de Franck Ruggeri et Didier Ughetto, qui ouvrit de nombreuses lignes difficiles dans les années 60. L'escalade y est variée et particulièrement soutenue, ce qui fait de cette voie une des plus intéressantes du Boréon. Itinéraire assez exigeant, comme souvent aux Erps.


Fiche technique : Cayre des Erps, éperon Ouest.
Difficulté TD+, 6b max., 6a+ obl.
Ouvreurs G. Baratta, F. Ruggeri, B. Salesi, D. Ughetto le 20 septembre 1964.
Point de départ Le Boréon, gîte d'étape, 1500 m.
Dénivelée 220 m de l'attaque au sommet.
Equipement Spits, à compléter par un jeu de coinceurs et 4/5 friends jusqu'au n°2.
Carte IGN 3741 OT Vallée de la Vésubie.
Horaire 3 h pour la voie.
Orientation Ouest.


La course clés en main

Accès routier : de Nice. Remonter la RN 202, direction Digne. A la sortie de Plan-du-Var, à droite après le pont, remonter la D 2565 jusqu'à Saint-Martin-Vésubie. De Saint-Martin-Vésubie, gagner le Boréon, prendre le premier lacet après le lac et se garer sous le gîte d'étape (balise 370).

Approche : du parking, prendre le sentier qui remonte le vallon des Erps. Le remonter jusqu'à un replat vers 2200 m. De là, gagner la base du Cayre des Erps, tour rocheuse individualisée du Pélago, à droite par un éboulis (1 h. 30).

Itinéraire :
L'attaque de la voie se trouve à gauche de la face, entre 2 couloirs-cheminées (celui de gauche est le départ de l'éperon NO).
* L1 : attaquer dans des dalles puis revenir un peu à droite après le 3e et dernier spit (5a).
* L2 : remonter vers une écaille puis escalader un dièdre délicat (6a).
* L3 : forcer les dalles qui suivent, puis le surplomb à gauche (6a+ à protéger). Remonter le pilier au-dessus et traverser à droite vers une niche jaune où se trouve R3.
* L4 : suivre le pilier jaune droit au-dessus du relais (5a).
* L5 : franchir la dalle (4c) au-dessus du relais, puis gagner la banquette au pied d'un dièdre marqué (R5 sur becquet).
* L6 : gravir le dièdre (5c) et faire le relais sous la longueur finale.
* L7, sortie originale : dalle exposée (5a) et peu équipée à gauche de la fissure spitée.
* L7, variante : fissure spitée (6b costaud) au-dessus du relais.

Descente : du sommet descendre dans le couloir orienté sud qui sépare le Cayre des Erps de l'ensemble du Pélago (désescalade PD). Descendre le couloir jusqu'au large coude qu'il fait dans sa partie inférieure. A l'endroit où le couloir ne devient plus praticable à pied, face au vallon des Erps, tirer dans les pentes herbeuses à droite (cairns, main courante bienvenue) et descendre environ 40 m pour trouver le premier des deux rappels (40 m pour le 2e) qui ramènent au pied du Cayre.