NewsTopos SkiTopos AlpinismeConditions cascades de glaceConditions Mixte MontagneVTTPhotosPanoramasHistoriqueCuriositésVoyagesLiens
BiographieNewsletterContact
Pointe André (2679 m) :
goulotte face nord des arêtes.




Dans la glace de la longueur clé et sur le beau gneiss rouge des arêtes.


Jolie petite goulotte très encaissée et esthétique, c'est un itinéraire peu connu et non référencé à ma connaissance. La ligne n'était toutefois pas vierge, nous y avons trouvé un piton lors de notre passage. Pour accèder à la goulotte, il faut d'abord remonter une bonne partie du couloir nord des arêtes. Alors seulement, vous découvrirez cette fine ligne de glace redressée, très plaisante si les conditions sont bonnes.


Fiche technique : pointe André, goulotte face nord des arêtes.
Difficulté D. III/4.
Ouvreurs A. Croze, G. et R. Bresse, le 19 août 1933 pour le couloir N des arêtes.
Date et auteurs inconnus pour la goulotte.
Point de départ Torrent de la Madone de Fenestre, 1850 m.
Dénivelée Environ 200 m de l'attaque à la sortie sur les arêtes. 829 m du parking au sommet.
Equipement 3 pitons en place. Prévoir 5 broches à glace, 2-3 pitons, coinceurs et friends.
Carte Vallée de la Vésubie, 3741 OT, IGN.
Horaire 2 à 3 h pour la voie. Compter 6-7 h pour l'ensemble de la course avec la descente la plus courte. Compter 2 h de plus si on ajoute la traversée des arêtes.
Orientation Nord


La course clés en main

Approche : du parking au niveau du torrent, prendre le sentier qui part vers les lacs de Prals. Au replat, vers 2150 m, quitter le sentier et obliquer à gauche vers la Combe du Ponset. Remonter la combe jusqu'au replat sous la face N de la pointe André. Repérer deux couloirs évidents dans la partie droite de la face, le couloir nord des arêtes est celui de gauche.


Itinéraire : remonter le couloir sur un peu plus de sa moitié (45/50°) jusqu'à apercevoir, à gauche, la goulotte dans une gorge très encaissée. La gravir : glace avec passages à 80°, 2 pitons en place dans la longueur et 1 piton de relais sur une terrasse à gauche au bout de 50 m. Poursuivre en tirant à droite, dans des pentes de neige encore raides, jusqu'à la brèche qui sépare les 2e et 3e aiguilles.

Descente :
1) Solution la plus belle mais la plus longue : finir la traversée des arêtes de la Pointe André.
2) Solution la plus courte : vers l'ouest, escalader (III) la 2e pointe par son coté sud puis la désescalader (III+) pour atteindre la brèche 1-2. De là, descendre par un couloir raide au sud (40/45°, prudence s'il reste de la neige).