NewsTopos SkiTopos AlpinismeConditions cascades de glaceConditions Mixte MontagneVTTPhotosPanoramasHistoriqueCuriositésVoyagesLiens
BiographieNewsletterContact
Cayres Barel (2625 m) - contrefort W
Vavavoum




En pleine bataille de L4. Tout en bas, sous les névés, le sentier du Pas du Mont Colomb.


Superbe voie moderne, assurément l'une des plus belles de la Madone de Fenestre, Vavavoum offre neuf longueurs d'une magnifique escalade soutenue et variée. L'équipement de la voie est excellent, les longueurs difficiles étant parfaitement protégées. Certains topos annoncent 5c obligatoire mais ce niveau semble un peu "juste" pour prétendre à cet itinéraire sans se transformer en machine à coudre (vous savez, la jambe qui tétanise quand on est crucifié dans une dalle et qu'on ne sait plus quoi faire). Un bon 6a semble préférable pour être tranquille, surtout que la variété des longueurs de 6 (dalle, fissure, dülfer, surplomb) demande de bonnes ressources dans ce niveau. On appréciera l'orientation nord pour grimper au frais pendant l'été mais on évitera de s'y précipiter après une averse, la partie haute de la voie étant assez licheneuse.


Fiche technique : Cayres Barel, Vavavoum.
Difficulté TD/TD+. 6a+ max. 6a obl.
Ouvreurs J.-C. Marcoud et F. Traineau, été 1985.
Point de départ Pont sur le torrent de la Madone de Fenestre, 1980 m.
Dénivelée 220 m de l'attaque au sommet.
Equipement Excellent équipement sur spits. On peut le compléter par 2-3 coinceurs pour les longueurs faciles.
Carte IGN 3741 OT Vallée de la Vésubie.
Horaire 3 à 4 h pour la voie.


La course clés en main

Accès routier : de Nice. Remonter la RN 202, direction Digne. A la sortie de Plan-du-Var, à droite après le pont, remonter la D 2565 jusqu'à Saint-Martin-Vésubie. A la sortie de Saint-Martin-Vésubie, prendre la D 94, jusqu'au pont sous le refuge de la Madone de Fenestre.

Approche : du pont, prendre le sentier qui part vers l'est, en direction du Pas du Mont Colomb. Passer sous le Grand Cayre de la Madone puis sous la Baisse du Cayre de la Madone (qu'on visitera à la descente). Le contrefort ouest est la première tour rocheuse importante à gauche de la Baisse. Gagner la partie gauche de la face, l'attaque se situe dans les dalles grises claires où le premier spit est visible (1 h).

Itinéraire :
* L1 : remonter les dalles grises (IV).
* L2 : gravir les murs qui suivent et faire le relais sous un surplomb (V+).
* L3 : forcer le surplomb par la droite (6a) puis remonter la dalle qui suit (V).
* L4 : en ascendance à gauche, aller chercher une dalle dont on sort par une mince fissure en dülfer (ensemble de 6a très soutenu). Relais à droite après les difficultés.
* L5 : traverser la vire facile (III) droit au-dessus et trouver le relais au pied du mur qui suit.
* L6 : remonter le mur jusqu'au deuxième spit puis traverser à gauche pour rejoindre le pied de l'éperon.
* L7 : gravir l'éperon par une fissure (6a).
* L8 : suivre la ligne de spits en direction des toits de sortie que l'on franchit tout en placements (V+ puis 6a+).
* L9 : par des rochers fracturés qui demandent de l'attention gagner l'arête sommitale que l'on suit jusqu'à la sortie (IV+).


Descente : depuis R9, descendre prudemment le couloir herbeux vers l'ouest, en direction de la Baisse du Cayre de la Madone. On trouve un rappel à gauche sous un arbre qui permet de descendre à la Baisse. De la Baisse, par les éboulis instables regagner le pied de la voie et l'itinéraire d'approche.