NewsTopos SkiTopos AlpinismeConditions cascades de glaceConditions Mixte MontagneVTTPhotosPanoramasHistoriqueCuriositésVoyagesLiens
BiographieNewsletterContact
Baou de Saint-Jeannet : Pour qui sonne le glas.



Huitième longueur : les difficultés ne mollissent pas encore.

Très belle voie, à mon goût l'une des plus jolies de la Grande Face du Baou. Elle offre des difficultés soutenues, un beau rocher et une variété de mouvements remarquable. L'équipement sur spits est bon mais à compléter par quelques coinceurs et sangles notamment pour les relais qui ne comportent parfois qu'un point.

Fiche technique : Pour qui sonne le glas - Saint-Jeannet.
Difficulté TD+/ED-. 6c max. 6a+ obl. Voie soutenue.
Dénivelée 200 m.
Equipement Goujons. Prendre 13 dégaines, un petit jeu de coinceurs en "en-cas" et quelques sangles.
Horaire 4 h.
Ouvreurs J. Capitan et S. Benoist en 1992.


Approche : traverser le village de Saint-Jeannet par la rue Sainte-Barbe, la rue du Château et la rue Sainte-Claude. Suivre la route jusqu'à la chapelle de Notre-Dame-des-Champs. Derrière la chapelle s'élève un sentier betonné. Le suivre jusqu'à un ressaut rocheux. Prendre le sentier qui part à gauche. Suivre ce sentier jusqu'au moment où il rejoint un couloir rocheux qui mène au pied de la grande face. Remonter ce couloir, parfois par de l'escalade facile (1 spit dans le passage le plus délicat) et en sortir par la droite. L'attaque se situe juste à la sortie du couloir à droite, sous la fissure de L1, au niveau d'un gros scellement et d'une marque mauve.

Itinéraire :
* L1 : gravir la fissure (6a). Relais sur la terrasse qui suit (1 spit + arbre à sangler).
* L2 : suivre une fissure ascendante à droite (5c) et revenir à gauche pour trouver le relais sur une banquette au rocher arrondi.
* L3 : en ascendance à droite franchir un mur et trouver, toujours à droite, un dièdre (lunule, piton) puis un mur à strates (5c). Relais sur une banquette (commun R2 Malet).
* L4 : à droite du relais, prendre la fissure spitée puis un mur à strates (5c). Relais sur une terrasse.
* L5 : du relais, monter sur le gros bloc à gauche et gravir l'éperon qui le domine, d'abord par la gauche puis par la droite pour finir sur le fil (6b soutenu, splendide). Relais au sommet de l'éperon.
* L6 : suivre un vague pilier spité et en sortir par la gauche dans un bosquet où on fait le relais (5a).
* L7 : du bosquet, s'élever à gauche dans le dévers puis revenir à droite dans le mur raide (6c). Relais sur un spit plus un coinceur (commun à la Malet, au pied du dièdre aux Pitons).
* L8 : tirer à droite vers une courte fissure (6b) avec un arbuste, qui débouche sur la Vire aux Oeufs de la Proue. Relais à droite d'un arbre mort.
* L9 : droit dans la dalle au-dessus du relais (6c à doigts).
* L10 : en ascendance à droite (IV+), on gagne des gradins faciles.
* L11 : gradins faciles vers le sommet. On couple, sans difficulté avec 50 mètres, L10 et L11. Relais sur lunules au sommet.

Descente : par le sentier de la voie normale du Baou (45 mn). Du sommet, suivre le balisage jaune.