NewsTopos SkiTopos AlpinismeConditions cascades de glaceConditions Mixte MontagneVTTPhotosPanoramasHistoriqueCuriositésVoyagesLiens
BiographieNewsletterContact
Sommets de la Bernarde (1941 m) et du
Picogu (1841 m) depuis Soleilhas-Vauplane.



Arabesque de neige sur la crête de la Bernarde.


Ces deux petits sommets qui dominent le stade de neige de Vauplane ont un potentiel intéressant pour le ski de randonnée. L'itinéraire depuis la station y est évident et aisé, mais on pourra aussi explorer les autres versants dès qu'on aura atteint les crêtes sommitales, et jouer avec les expositions pour y trouver la meilleure neige.
A l'automne, lorsque les chaleurs estivales ont brûlé les prairies et que souffle le vent du nord, Vauplane, avec ses infrastructures d'un autre âge, prend des airs de steppe kazakhe. On croirait volontiers que le site eût servi à quelque essai nucléaire du temps de la guerre froide. Heureusement, l'hiver la neige vient égayer et adoucir tout cela et, sur les crêtes, la vue sur le Verdon et le Mercantour vous fera vite oublier cette impression.
Fiche technique : sommets de la Bernarde et du Picogu depuis Vauplane.
Difficulté F+. Pentes en S2. Variantes de descente en S3/S4.
Point de départ Stade de neige de Vauplane, 1597 m.
Dénivelée 344 m pour la Bernarde, 244 m pour le Picogu.
Equipement spécifique -
Carte IGN 3542 OT, Castellane.
Horaire 2-3 h pour les deux sommets.


La course clés en main

Accès routier
: De Saint-Auban, gagner le village de Soleilhas, puis le stade de neige de Vauplane.


Montées : itinéraires très simples.
La Bernarde : viser au NO le point bas de la crête sommitale, puis la suivre en direction du NE jusqu'au sommet.
Le Picogu : gagner la crête sommitale par le versant NO, puis le point culminant sans difficulté.

Descentes : par les mêmes itinéraires ou variantes plus raides.