NewsTopos SkiTopos AlpinismeConditions cascades de glaceConditions Mixte MontagneVTTPhotosPanoramasHistoriqueCuriositésVoyagesLiens
BiographieNewsletterContact
Le Courradour (2157 m) depuis Peyresq.




Croix sommitale du Courradour, dominée par le Petit Coyer, le Carton et le Grand Coyer (de g. à dr.).


Superbe promenade au coeur d'une Haute Provence sauvage et déserte. L'ambiance de ce secteur est beaucoup moins alpine que le proche Mercantour mais la topographie, tout en courbes, des ces vallons et sommets perdus en fait un terrain de jeu très propice au ski de randonnée. Le début de la course chemine dans les pins à crochets, dans une ambiance de randonnée nordique, mais le sommet ne dévoile qu'au dernier moment un panorama sur de plus hautes cimes, qui seront autant d'objectifs pour des sorties ultérieures.
L'orientation sud-ouest et l'altitude modeste font que cette course est assez rarement en conditions. Il faudra donc parfois patienter plusieurs saisons et réagir vite lorsqu'une fenêtre météo se dessinera. Mais se faire désirer ne fait-il pas aussi partie des charmes de la montagne ?
Ne pas manquer d'aller jeter un coup d'oeil au tout proche et pittoresque village de Peyresq. Autrefois moribond, il a été largement restauré par une forte communauté de Belges, tombés amoureux (on les comprend !) des lieux.


Fiche technique : le Courradour depuis Peyresq.
Difficulté Skieur moyen. Aucune difficulté technique.
Point de départ Oratoire de Peyresq, 1536 m.
Dénivelée 621 m.
Equipement spécifique -
Carte Annot, 3541 OT.
Horaire 1 h 30 du départ au sommet.


La course clés en main

Accès routier : de Nice, remonter la vallée du Var. Passer Puget-Théniers, Annot et après le Fugeret prendre la direction de la Colle-Saint-Michel. 500 m avant la Colle-Saint-Michel, prendre à droite la petite route de Peyresq. Le départ de la course se trouve au niveau de l'oratoire et de la croix, 300 m avant le village.

Montée : de l'oratoire, longer en direction du nord le ravin du Conti. Au premier replat (10 mn), s'orienter vers le nord-est à travers les arbres qui se clairsèment au fur et à mesure de la progression. En gardant la même direction, on arrive aisément au sommet du Courradour (1 h. 30).

Descente : par le même itinéraire.