NewsTopos SkiTopos AlpinismeConditions cascades de glaceConditions Mixte MontagneVTTPhotosPanoramasHistoriqueCuriositésVoyagesLiens
BiographieNewsletterContact

Cime de la Plate (1770 m), en circuit.

 




Le bien nommé sommet de la Plate est marqué par une large dalle de rocher... plate !



Très bel itinéraire panoramique entre haute Tinée et haut Var. Si le dénivélé n'est pas énorme, le circuit se développe sur 23 Km, ce qui en fait un itinéraire assez long. Avec peu de difficuté, les skieurs moyens avec une bonne condition physique s'y feront plaisir.

On peut faire ce circuit dans les deux sens, mais le sens antihoraire, décrit ici, est préférable pour avoir un peu de pente à la descente.

NB : veiller à bien respecter la zone de tranquillité des tétras-lyres dans le vallon de la Braisse.


Fiche technique : Cime de la Plate, en circuit.
Difficulté 2.3/PD+
Point de départ Saint-Dalmas-le-Selvage, 1500 m.
Dénivelée 1300 m.
Equipement spécifique -
Cartographie

Haute Tinée 1, IGN Top 25, 3639 OT.

Horaire indicatif 6-7 heures.


La course clés en main

Accès routier : de Nice, remonter la vallée du Var par la RN 202. Suivre la direction des stations de ski en remontant la vallée de la Tinée jusqu'à Saint-Etienne-de-Tinée. Traverser Saint-Etienne et prendre la direction de Saint-Dalmas-le-Selvage. Un parking se situe au bas du village, au départ de la course.

Itinéraire: prendre la piste de Gialorgues sur 200 m, jusqu'à son intersection avec celle de Sestrière. Remonter la piste de Sestrière jusqu'au refuge du même nom (1 h 30). Depuis le refuge, continuer à remonter le vallon de Sestrière au nord-ouest en suivant la route. 500 m avant le col de la Moutière, obliquer à gauche pour gagner le col de l'Escuzier.

Descendre vers le SO, en restant le plus possibble à flanc sous les pentes de la Crête de la Clape, puis remonter vers la Cime de la Plate, qu'on gagne par des pentes un peu plus redressées (35°).

Du sommet, descendre sur le col de la Cime Plate, tout proche, puis plonger au SE vers le col de la Braissa. En restant, le plus haut possible à main gauche, on peut gagner le col sans remettre les peaux.

Du col de la Braissa, descendre le vallon du même nom en direction du NE, jusqu'à retrouver la piste de Sestrière qui ramène à Saint-Dalmas.

La Cime de la Plate est le dôme neigeux au-dessus des skis, à droite.