NewsTopos SkiTopos AlpinismeConditions cascades de glaceConditions Mixte MontagneVTTPhotosPanoramasHistoriqueCuriositésVoyagesLiens
BiographieNewsletterContact
Tête des Tablasses (2855 m), versant sud.



Descente du couloir sud.


Très belle course au caractère alpin, avec un goulet raide qui donnera un peu de piquant à la descente. La vue sur les murailles déchiquetées du Préfouns et de la Cresta Savoia donne une impression de très haute montagne au secteur en hiver. L'orientation plein sud demandera un départ matinal au printemps. On peut aussi combiner un circuit avec la descente du couloir NO mais ça je vous le raconterai une autre fois.
Fiche technique : Tête des Tablasses, versant sud.
Difficulté 3.1, un passage de S4 sur 80 m.
Point de départ Parking de Salèse (1680 m), s'il est dégagé.
Dénivelée 1175 m + 85 m depuis le parking de Salèse.
Equipement spécifique Crampons.
Carte 3741 OT, vallée de la Vésubie.
Horaire Environ 4 h du départ au sommet.
Orientation dominante Sud.


La course clés en main

Accès routier
: de Saint-Martin-Vésubie gagner le Boréon, direction route du col de Salèse. Se garer là où le déneigement s'arrête (route officiellement fermée en hiver, engagement à vos risques et périls).


Montée : remonter le vallon de Salèse, par la piste ou par le cheminement forestier, jusqu'au col du même nom. Du col, sans enlever les peaux, basculer sur le versant nord de la piste et la quitter après 150 m pour trouver un cheminement à droite en direction du lac Nègre (balise 268, généralement tracé). On remonte le vallon qui s'ouvre à droite après avoir traversé une passerelle. Il conduit au pied du Cayre Pounchu, monolithe rocheux facilement repérable. Laisser le cayre Pounchu à votre droite et gagner, au nord, le lac Nègre sans difficulté. Tirer plein nord vers le sommet des Tablasses, en visant le couloir sud qui entaille la barre rocheuse défendant le sommet (80 m raides, S4). Gagner le sommet par des pentes ensuite plus clémentes.

Descente : par le même itinéraire. Sous le lac Nègre, on descend le vallon plus bas que la passerelle empruntée à la montée. On remet les peaux au niveau du torrent et d'une autre passerelle (passerelle d'Ingolf, 1945 m) pour remonter au col de Salèse (85 m).